Selman Reda | Rachid Benzine

Ne laisse personne te voler les mots

Théâtre

Durée : 1:00 | Classe de 3ème / Lycée | 14

lun 14 oct 10:00 + 14:00 | mar 15 oct 14:00 | Grasse - ECA 500

mer 16 oct + jeu 17 oct | dans un lycée de Grasse

« Quel dieu peut demander à un père de mettre son fils à la rue ? » 

À seize ans, Selman Reda a été mis à la porte par un père « tombé en religion », qui lui a imposé une lecture littérale du Coran, allant jusqu’à lui interdire la musique et les amitiés avec des non-musulmans. Ce Marseillais d’origine marocaine fait de cette douloureuse expérience personnelle le point de départ d’un spectacle, qui, entre conte, biographie et conférence, s’attache à replacer le Coran dans son contexte de création, qu’il soit historique, social ou culturel. Nourri des recherches de l’islamologue Rachid Benzine, son récit nous conduit au VIIe siècle, dans le désert d’Arabie occidentale, là où l’islam est né. Avec finesse et pédagogie, Selman Reda remonte aux prémices du livre sacré, décortique les mots, revient sur leur étymologie et désamorce leur teneur négative : kafir généralement traduit par « infidèle » devient « celui qui ne croit pas aux signes », charia « le chemin qui mène à la source ». Et sa parole, didactique et vivante, transmet, une heure durant, l’envie irrésistible de savoir et de dialoguer.


La presse en parle

«Sans chercher à imposer une vision plutôt qu’une autre, le comédien porte avec force l’idée de regards multiples et personnels sur les textes sacrés. Dans une démonstration édifiante, au croisement de l’intime et de la tolérance.» La Croix - Coralie Bonnefoy
«Une rencontre à la fois intime et habilement scientifique où Selman Reda transmet l’envie de savoir et de dialoguer.» La Provence - Gwenola Gabellec
«Une initiative qui séduit ces ados et les pousse à s’interroger.» VSD - Edith Bouvier


Production Théâtre La Cité /// Avec le soutien du Fonds du 11 Janvier / du Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation / de la Préfecture des Bouches du Rhône / du Conseil Régional PACA / du Conseil Départemental 13 / de la Ville de Marseille /// Remerciements à la Scène nationale de Sète, aux professeurs et élèves des lycées Colbert (Marseille 7e), Frédéric Mistral (Marseille 8e) et les Eucalyptus (Nice) pour leur accueil en résidences de création.

De Selman Reda, en collaboration avec Rachid Benzine
Mise en scène Michel André
Interprétation Selman Reda, Djamila Lebdiri (musicienne / Oud)
Médiation débat Soukaïna Sentissi ou Cécile Mininno
Livret pédagogique Sandrine Delrieu
Création lumière Guillaume Parmentelas, Séverine Monnet
Scénographie Mariusz Grygielewicz
Costume Aude Amedeo
Vidéos Florence Lloret


Notes, Remarques

Les représentations sont suivies d’un échange en salle.

Spectacle présenté grâce au fonds interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation, en partenariat avec le service solidarités de la CAPG.

NE MANQUEZ PLUS AUCUNE ACTU RESTEZ CONNECTES AVEC LE TDG !

Théâtre de grasse
2 Avenue Maximin Isnard
06130 Grasse