fbpx

Les éditos...

Les crises sont riches d’enseignements. Retenons de ces mois passés, la solidité et la solidarité d’une communauté de destins unis pour faire face; la conscience collectivement partagée qu’audelà de la vie biologique, l’homme a besoin de rêver, de vibrer, de s’évader. Après de longs mois de fermeture, les lieux culturels réouvrent et le Théâtre de Grasse rallume ses projecteurs sur une scène trop longtemps desertée, prête à accueillir des artistes venus de tous horizons et impatients de fouler les planches de cette belle maison. Que les équipes du Théâtre de Grasse qui officient en coulisses soient sincèrement remerciées de leur implication et de leur volonté acharnée de faire vivre la culture quoi qu’il en coûte. Comme d'habitude, la programmation qu’elles livrent est audacieuse et pleine de promesses: du cirque, de l’humour, de la musique, de la danse, du stand up, des marionnettes et du théâtre, bien sûr, pour se remplir le coeur. Elle est à la hauteur de l’envie qu’expriment les habitants du Pays de Grasse de venir de nouveau fréquenter des lieux où l’imagination s’épanouit pleinement et où l’esprit se nourrit différemment. Le théâtre fait incontestablement partie de ceux-là. Consciente que la culture est un bien essentiel à la vie, la Ville de Grasse réaffirme son soutien indéfectible aux artistes en adhérant au label Spectacle Vivant 06. Plus que jamais, la participation renouvelée de la municipalité, de la Communauté d’agglomération du Pays de Grasse, des acteurs institutionnels comme des mécènes, témoigne d’une volonté commune d’accompagner la reprise de l’activité théâtrale sur un large territoire, à l’intérieur comme à l’extérieur des salles.
Alors, rendons-nous au théâtre l’âme en fête avec l’assurance de se faire plaisir!

Jérome Viaud
Maire de Grasse
Vice-Président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté d’agglomération du Pays de Grasse

Nous sommes le mercredi 19 mai et j’écris cet éditorial le jour même de la réouverture officielle des théâtres, musées, cinémas, terrasses… après tant de mois de fermeture!
C’est donc avec une immense émotion que du matin jusqu’au soir, ce 19 mai, j’ai déambulé de terrasses en ruelles et de placettes en jardin public pour voir, observer, traquer, regarder, participer, dialoguer, entendre, sentir et ressentir la vie qui se réanimait enfin. J’étais presque dans une euphorie inédite qui a duré jusqu’à la nuit où j’ai eu beaucoup de mal à m’endormir tant je voulais prolonger ce sentiment.
Et c’est forcément avec beaucoup de joie que je vous présente la saison 21/22 qui sera exceptionnelle quantitativement (notamment à cause des reports de nombre de spectacles… mais pas tous) et qualitativement, car nous sommes allés encore plus loin pour vous surprendre et vous émouvoir, fidèles à notre réputation. Je n’en écrirai pas plus tant j’ai hâte de vous retrouver lors de toutes ces soirées. Juste vous dire encore que tout au long de cette crise sanitaire sans égale, nous avons été régulièrement en dialogue ouvert et constructif avec le Maire-Président de l’Agglomération du Pays de Grasse afin de maintenir le cap malgré la tourmente et faire en sorte que tous les artistes et les techniciens intermittents du spectacle ainsi que les auteurs soient tous indemnisés, pour pouvoir résister et continuer de créer. Merci aussi à tous les autres partenaires institutionnels qui ont maintenu leur subvention ainsi que les entreprises mécènes et les nombreux publics donateurs individuels.
Le ciel a longtemps été gris foncé, voire noir; aujourd’hui ensemble, nous le voyons s’éclaircir.
Puisse-t-il aller jusqu’à la lumière zénithale. Celle notamment qui part de nos coeur fragilisés.

Jean Flores
Directeur du TDG


NE MANQUEZ PLUS AUCUNE ACTU RESTEZ CONNECTES AVEC LE TDG !

Théâtre de grasse
2 Avenue Maximin Isnard
06130 Grasse